Analyser pour comprendre et capitaliser des connaissances

Quand un client me dit que tel produit, telle page de vente ne fonctionne pas, je lui demande d'où vient le problème. Souvent, il ne sait pas. En regardant ses chiffres, on trouve parfois un réel problème, mais souvent, la perception du client est faussée. Il est dans l'émotion alors que les chiffres sont bons.

 L'analyse pour prendre de la hauteur

  • COMPRENDRE : les indicateurs clés d'un site internet ou d'une campagne de publicité permettent une meilleure analyse. Le chef d'entreprise analyse les résultats sur des faits et non des émotions.
  • AMPLIFIER : l'analyse permet d'accélérer les campagnes à succès et de stopper les actions inutiles. Les points faibles des campagnes sont corrigés pour accélérer les résultats.
  • SUIVRE : l'accumulation de données permet de comprendre la croissance des résultats et de fixer les bons objectifs. On capitalise sur les connaissances pour augmenter le retour sur investissement.

Mise en pratique

Chaque mois, j'analyse les données de mes sites internet. Je corrige une ou deux campagnes et il n'y a plus qu'à attendre les résultats dans quelques semaines.

Pour des campagnes Facebook, une analyse mensuelle ne suffit pas. Tous les lundis, je regarde les performances, les budgets, les indicateurs. J'accélère, je corrige ou j'arrête la campagne.

Quand mes clients vendent un produit avec la méthode des lancements orchestrés, nous analysons le comportement des prospects et les résultats pour dresser le bilan du lancement. Ces données sont capitalisées puisque le lancement suivant est toujours amélioré.